Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2011

Séminaire sur le Rapport Homme-Nature :

regards croisés. Réflexions sur notre relation à la nature en agriculture

Le samedi 5 novembre, 10h-19h - Musée dauphinois. Grenoble

Organisation : Rés’OGM Info. Partenaires : Région Rhône-Alpes

Le rapport de l’Homme à la Nature. D’où vient la rupture ?

Nos choix sont conditionnés par les multiples apports culturels qui nous fondent.

Regardons les incidences des représentations de la nature et en quoi cela nous conduit à nous éloigner de la terre et à vouloir la dominer.

Intervenante : Sabine Rabourdin, ingénieure et diplômée en ethnoécologie, auteur de Les sociétés traditionnelles au secours des sociétés modernes , Paris, Delachaux et Niestlé, 2005

Les valeurs actuelles du monde agricole au service de la nature ?

Facteurs et freins au changement de notre rapport à la nature. En quoi les valeurs productivistes (valorisation du labeur, du progrès technique, l’hétéronomie, la virilité, la puissance, le scientisme, la démesuré économique) ont éloigné l’agriculture de la terre et  ont conduit à sa disparition et leur contestation ont produit un nouveau type d’agriculteurs plus proches de la nature ?

Intervenant : Maxime Prével, sociologue, auteur de L’usine à la campagne, L’Harmattan, 2007

Dérives actuelles. Ce que nous dit la convergence des nouvelles technologies de notre société

La puissance technologique donne à l’humain des pouvoirs qui le fascine depuis la nuit des temps : la jeunesse éternelle, l’immortalité, etc. La puissance décuplée permise par l’artificialisation de l’humain et son alliance avec la machine augure t’elle d’un avenir plus respectueux de la nature et de l’ensemble des humains ?

Intervenante : Daniela Cerqui, anthropologue, Université de Lausanne

Comment nous inspirer du rapport à la nature des peuples indigènes

Notre rapport à la nature est conditionné par notre culture. Des peuples – indigènes – sur terre ont, grâce à une vision de la nature, noué une autre relation, basée sur l’union, la coopération, l’équilibre, le respect, la mesure. Pistes pour que nous, Occidentaux, transformions notre rapport à la nature.

Intervenante : Sabine Rabourdin, ingénieure et diplômée en ethnoécologie, auteur de Les sociétés traditionnelles au secours des sociétés modernes, Paris, Delachaux et Niestlé, 2005

Interludes contés avec Franswaz Rochette

Entrée gratuite. Inscription conseillée (nb de places limité)

Pour les repas bio (12 €) et le covoiturage à partir de Lyon, veuillez nous contacter : resogminfo@free.fr

Possibilité de se garer dans la montée du musée. Ensuite se présenter à l’accueil du musée. Plan d’accès et programme sur : http://www.resogm.org/spip.php?article163

 

Écrire un commentaire