Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2007

Lettre aux éleveurs de volaille de Bresse

 Madame, Monsieur,

 

Nous interpellons par voie de presse, aujourd’hui, vos représentants à la tête du Comité Interprofessionnel de la Volaille de Bresse. Cette lettre ouverte a pour objet d’exprimer aux responsables de l’AOC « volailles de Bresse » les craintes et les doutes des consommateurs liés au risque de voir des OGM entrer dans l’alimentation des volailles qui jusqu’ici, grâce à l’AOC, sont identifiées comme ce que le marché a de meilleur à offrir.

Nous espérons ainsi pouvoir contribuer à doter l’AOC des garanties nécessaires pour préserver son image aux yeux des consommateurs et son exception :

- Par l’inscription dans le cahier des charges de l’AOC de l’interdiction des OGM dans l’alimentation des volailles consolidée par des clauses prévoyant le contrôle de l’absence d’OGM dans tous les constituants de la ration (l’expérience des dernières modifications du cahier des charges de l’AOC Comté pourrait fournir à cet égard une référence très utile)

- Par des démarches conjointes des professionnels et des consommateurs auprès des pouvoirs publics et des élus pour organiser la préservation de la zone de l’AOC Volailles de Bresse de tout ensemencement par des OGM.

L’AOC volailles de Bresse pourra seulement avec de telles mesures lever la suspicion que viennent de jeter sur elle les OGM semés dans le départements et dont elle n’avait vraiment pas besoin.

Certains que vous serez sensible à notre volonté de soutenir une production pour laquelle vous engagez chaque jour votre expertise et votre volonté de répondre à la plus haute exigence des consommateurs, nous vous prions de recevoir, Madame, Monsieur, l’expression, de toute notre considération.

 

Le collectif « OGM non merci ! »

 

Collectif OGM non merci !

 

blog : http://ogmnonmerci01.hautetfort.com/

e-mail : Ogm-non-merci@hotmail.fr

Relais du collectif  :
Eliane Cotton : 04 74 51 36 75

Bastien Oustry : 04 74 51 72 85

 

21/08/2007

Réunion Romenay 28/08/07

 

Collectif OGM Non Merci en Bresse  de Saône et Loire

 

Sans préjuger en rien sur l’avenir de la culture des OGM il nous apparaît d’informer et d’agir si vous le souhaitez

Dans cette perspective nous avons le plaisir de vous inviter à une réunion d’information

Qui  se déroulera le

 

Mardi 28 août.

 20 h 30 à

  Romenay

  salle Socio Culturelle avenue de la Gare .

 

avec la participation de

                Gérard BOINON

          secrétaire général de Rés’OGM info

 

Ou seront abordés  OGM en BRESSE   AOC,BIO,Apiculture et BIODIVERSITE en DANGER    un canton limitrophe de notre Bresse celui de

Saint Trivier de courtes  62 ha  à une poignée de kms de Romenay

                                    en conséquence

 tous ceux qui souhaitent conserver des produits de TERROIR comme le Poulet de Bresse

     avons nous les bonnes informations

            qu’est ce qu’une plante OGM

            les intérêts économiques

sur un débat démocratique

OGM et thérapeutiques

 

   les risques

            sur notre santé

            l’environnement

 

   Voulez vous être sacrifié :

            Au détriment de

                        Votre santé

                        L’Equilibre écologique

                        L’Agriculture paysanne

Nous aborderons ces aspects non négligeables, et que nous jugeons importants pour permettre des échanges et envisagez des actions éventuelles si vous le souhaitez

 

Gilbert FROIDEVAUX   Coordinateur Collectif    OGM NON Merci de Saône et Loire                gilbert.froidevaux@wanadoo.fr

Réunion Cuiseaux 31/08/07

Harmonie Environnement Progrès

Sans préjuger en rien sur l’avenir de la culture des OGM il nous apparaît d’informer et d’agir si vous le souhaitez

Dans cette perspective nous avons le plaisir de vous inviter à une réunion d’information

Qui  se déroulera le

 

Vendredi  31 août.

          20 h 30 à

  Cuiseaux

 

  salle château des Princes d’Orange.

avec la participation de

                Gérard BOINON

   secrétaire général de Rés’OGM info

 

Ou seront abordés  OGM en BRESSE   AOC,BIO,Apiculture et BIODIVERSITE en DANGER    un canton limitrophe de notre Bresse celui de Saint Trivier de courtes  62 ha  à une poignée de kms de Romenay

                                    en conséquence

 tous ceux qui souhaitent conserver des produits de TERROIR comme le Poulet de Bresse

 

avons nous les bonnes informations

            qu’est ce qu’une plante OGM

            les intérêts économiques

sur un débat démocratique

OGM et thérapeutiques

les risques

            sur notre santé

            l’environnement

Voulez vous être sacrifié :

            Au détriment de

                        Votre santé

                        L’Equilibre écologique

                        L’Agriculture paysanne

Nous aborderons ces aspects non négligeables, et que nous jugeons importants pour permettre des échanges et envisagez des actions éventuelles si vous le souhaitez

Gilbert FROIDEVAUX   Coordinateur                          

gilbert.froidevaux@wanadoo.fr

17/08/2007

La réponse de Nicolas Sarkozy

Voici la réponse de Cédric Goubert, chef de cabinet de Nicolas Sarkozy - Courrier du 2/08/2007

Courrier scanné dans la rubrique "les réponses" 

 

 

Le Président de la république a bien reçu votre lettre et m’a confié le soin de vous répondre.

 

            La question des OGM est plus qu’un simple débat scientifique et ne se pose pas de manière univoque.

 

            Il faut en effet clarifier les exigences à l’égard de ces cultures notamment quant à leur impact sur la santé et l’environnement. Nous devons renforcer notre système d’expertise et de sécurité sanitaire. Mais il convient de ne pas condamner la recherche car les organismes génétiquement modifiés peuvent être porteurs de grands espoirs pour l’avenir.

 

            Cette question sera posée à l’occasion du Grenelle de l’environnement et débattue par l’ensemble des représentants politiques, économiques, sociaux et environnementaux.

 

            Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement durables, est chargé de la préparation de ce colloque.

 

            Je vous prie d’agréer, Cher Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.

 

Cédric Goubet

 

06/08/2007

Quantité de toxine Bt produite par le MON 810

Ce document provient du site de Greenpeace Toxine Bt

Révélation: personne ne connaît la quantité de toxine insecticide produite par le maïs OGM cultivé en France !

Paris, France — Le 16/05/07 - Une récente étude réalisée par Greenpeace Allemagne révèle que les quantités de toxines produites par le maïs transgénique Monsanto MON810, le seul maïs OGM autorisé à la culture dans l'Union européenne, varient de manière considérable et inattendue entre les épis et au cours du temps.

En 2006, Greenpeace a analysé 600 échantillons prélevés dans des champs allemands et espagnols. Résultat surprenant de l'étude : la concentration de toxine Bt dans les plantes présente une très grande variation allant de 1 à 100 d'une plante à l'autre, serait-elle cultivée dans le même champ. Elle est également différente de celle qui a été avancée par Monsanto pour demander l'autorisation de ce maïs. Ainsi, le maïs  MON 810 a été autorisé alors qu'on ne connaissait pas réellement sa concentration de toxines!

Ces nouvelles données sont une énième illustration de la déficience du système d'évaluation et d'autorisation des OGM en Europe. « Les manipulations génétiques sont une technologie hasardeuse dont on ne peut prévoir les effets, affirme Arnaud Apoteker, responsable de la campagne OGM. On ne connaît pas les raisons des variations de la concentration en toxine insecticide. Et les variations de la quantité d'insecticide produit par le maïs OGM peuvent évidemment avoir des conséquences environnementales majeures, comme le développement de résistances chez les insectes cibles ou les impacts sur les insectes utiles. »

Le ministère allemand de l'Agriculture vient d'annoncer que ce maïs OGM présente des risques qui justifient un moratoire sur sa culture et sa commercialisation tant que le processus de réévaluation de cet OGM n'est pas achevé1.

Greenpeace demande que le nouveau gouvernement français mette en place immédiatement un moratoire sur les cultures d'OGM, et tout d'abord sur le MON810, comme le réclament la grande majorité des Français et des agriculteurs.